Comment donner à votre chat la meilleure nourriture?

Les chats, ces créatures mignonnes et amusantes que l'on adore admirer, font également l'objet de beaucoup d'attention, notamment en ce qui concerne leur alimentation. La pensée classique est qu'un chat doit chasser les souris pour se nourrir. Ce n'est pas toujours le cas, et ce n'est pas forcément la meilleure alimentation pour lui.

Vouloir donner le meilleur de vous-même à votre chat passe par un programme d'alimentation très attentif. Alors si vous faites partie de ceux qui veulent donner à vos petits chats la meilleure nourriture possible, commençons par savoir ce qu'un chat mange de manière basique.

Les besoins nutritionnels de base d'un chat

Naturellement carnivore, l'alimentation quotidienne du chat sauvage se compose de petits lièvres, lapins, écureuils, oiseaux, petits rongeurs (rats, campagnols, mulots, etc.), lézards, amphibiens, petits serpents, gros insectes et poissons. La liste dénote un apport élevé en protéines. En général, les chats ont besoin de :

Protéines : Étant carnivore, les protéines représentent entre 30 à 40% d'une ration alimentaire. Lipides et glucides : qui vous apporteront de l'énergie mais aussi de l'appétit pour vos aliments. Vitamines : Particulièrement celles du groupe A. Une carence peut entraîner une vision floue et une perte de poils et un excès peut entraîner une léthargie chez l'animal. Hydrates de carbone : Hormis les fibres que vont faciliter sa digestion, et les acides gras essentiels (oméga 3 et 6), le chat aussi a besoin d'hydrate de carbone (sucre) retrouvé dans l'amidon du riz, des pâtes et des pommes de terre. Les sels minéraux : calcium, phosphore, potassium, cuivre, zinc et magnésium doivent être administrés à bon dosage. De l'eau : ils doivent toujours en avoir à disposition.

Ainsi, le choix de la nourriture à donner aux chats pourrait se baser sur deux options : la nourriture commerciale ou les petits plats faits maison.

aliments commerciaux

Il existe principalement des aliments secs sous forme de croquettes et des aliments humides sous forme de boîtes, sachets et barquettes. Ils sont tous équivalents nutritionnellement et les alterner ne pourrait que faire beaucoup de bien à nos petits félins.

Croquettes : Elles sont faciles à servir et pratiques à ranger une fois le sachet ouvert. Ils ne sentent pas trop fort et peuvent rester dans la gamelle si votre chat ne finit pas son assiette. Il est recommandé de ne pas les mouiller sauf les chatons en début de sevrage. Cependant, assurez-vous que votre chat boit de l'eau après avoir mangé des croquettes. Caisses et purée pour chats – La purée est bien adaptée aux chats qui boivent peu d'eau.

cuisine à la maison

Il est obligé de cuisiner tous les jours et doit être bien assis sur le plan diététique. Évitez les restes de nourriture de vos chats : leurs habitudes alimentaires et leurs goûts sont très différents des leurs. L'avantage ici est que vous savez exactement ce que votre chat mange et que vous avez une idée de la qualité de la nourriture.

Le régime n'est pas qu'une question de nourriture, il faut aussi tenir compte de certaines habitudes alimentaires :

Faites-lui manger peu mais régulièrement Des rations équilibrées : adaptez la quantité de nourriture en fonction de son poids et faites des mélanges viande – céréales – légumes Evitez les changements d'aliments crus : Habituez-le petit à petit. N'oubliez pas l'eau Pas de sucreries (chocolat (poison) et autres) Vos aliments doivent être tièdes Pas de lait : cela pourrait provoquer des diarrhées

Ainsi, vous avez une vue d'ensemble de tout ce dont votre chat a besoin. Chaque être a son propre caractère, votre chat aura certainement ses propres goûts. Essayez de les identifier et de maximiser l'apport nutritionnel dont vous avez besoin.

Recommended For You

About the Author: Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *